La boîte mail

Au bureau avec le chef
De : Sophie
Envoyé : Lundi 26 mars 2012
Retour à la boîte mail
 

PATRON     versus     EMPLOYÉ

Après tout nous ne sommes que de braves Français...



Donc, voici des exemples bien français...

 

    - Tu as entendu ? Notre chef est mort !

    - Oui, et je me demande bien qui est mort avec lui.

    - Comment ça, avec lui ?

    - Ben, dans l‘annonce ils ont écrit : “Avec lui disparaît un de nos collaborateurs les plus compétents."

 

    Le chef à un collaborateur :

    - Voilà la quatrième fois cette semaine que vous êtes en retard. Qu‘est-ce que vous en concluez ?

    - Qu’on est jeudi !

 

    - Dites, Dupond, vous avez vu l’heure ! Pourquoi arrivez-vous seulement maintenant au bureau ?

    - Parce que, hier, vous m‘avez dit que je n‘avais qu‘à lire mon journal à la maison.

 

    Un entrepreneur demande à un collègue :

    - Pourquoi tes collaborateurs arrivent-ils toujours à l‘heure ?

    - C‘est tout simple : j‘ai 30 collaborateurs et seulement 20 places de parking !

 

    Lors de son discours de prise de fonctions, le nouveau chef à ses employés :

    - Ne me considérez pas comme votre chef, mais comme un ami qui a toujours raison.

 

    "Aussi longtemps que mon chef fera semblant de bien me payer... Je ferai semblant de bien travailler !"

 

    - La maison voudrait bien vous engager mais, hélas, nous n‘avons pas de travail pour vous en ce moment...

    - Oh... Vous pouvez m’engager quand même, le travail ne m‘intéresse pas tant que ça...

 

    Le chef réprimande sa secrétaire :

    - Qui vous a dit que vous pouviez vous tourner les pouces ici toute la journée, simplement parce que je vous ai embrassée une fois ou deux ?

    La secrétaire avec un large sourire :

    - Mon avocat, Monsieur !

 

    - Pourquoi Dupond ne fait-il rien aujourd’hui ?

    - Cette semaine, il remplace le chef...

 

    Un collaborateur à son chef :

    - Vous m‘aviez bien promis une augmentation si vous étiez content de moi...

    - Bien sûr ! Mais comment puis-je être content de quelqu’un qui me demande plus d‘argent !

 

    Le chef du personnel :

    - Vous commencez lundi et vous serez payé selon vos prestations.

    Le candidat :

    - Désolé, mais je ne peux quand même pas vivre que de ça.

 

    Le responsable RH :

    - Nous cherchons quelqu’un qui n‘a pas peur du travail et n‘est jamais malade.

    - OK, engagez-moi, je vous aiderai à chercher.

 

    - Chef, ce soir, ma femme voudrait que je fasse les courses avec elle, je pourrais partir deux heures plus tôt ?

    - Il n‘en est pas question !

    - Merci, chef ! Je savais bien que vous ne me laisseriez pas tomber !

 

    "Mon patron m’a enfin donné plus de responsabilités... Il m’a dit que j’étais responsable de tout ce qui va de travers."

 

    "Quand je demande une augmentation, mon travail est sans importance...

     Mais quand je demande congé, je deviens INDISPENSABLE..."


    Le lundi, je suis comme Robinson Crusoë : j’attends Vendredi !!!

 
Retour à la boîte mail