Jacques MARTIN

Je n'ai hélas jamais rencontré Jacques Martin, et je regretterai toujours de ne pas avoir répondu présent pour une visite du château du Haut-Koenigsbourg en sa compagnie. La dédicace ci-dessus (avec tampon), non nominative, figure dans le beau fac-similé du premier album d'Alix. Je l'ai acheté sur un stand lors du Festival international de B.D. de Contern en 2010, 6 mois après  la disparition du maître.

Album acheté en 2010 au Festival international de B.D. de Contern


Retour