François BOUCQ



Celle-ci, j'estime l'avoir méritée... J'ai attendu pendant deux heures assis par terre derrière une file d'une vingtaine de sacs. Puis quand Boucq est arrivé, j'ai à nouveau patienté deux heures debout derrière les propriétaires des sacs. J'attends avec impatience le jour où les files de sacs seront réellement interdites. D'autant plus que - je suppose - la plupart des propriétaires des sacs étaient sans doute venus la veille et devaient déjà posséder plusieurs de dédicaces de Boucq.

Rencontres du 9e art d'Aix-en-Provence, 2012


Retour