Dino ATTANASIO

Dino Attanasio... Pour moi, ce n'était qu'un nom sur des albums de Modeste et Pompon que j'avais à la maison. J'ai aperçu ce monsieur lors de mon premier festival à Marly en 1999. Pas au courant de sa présence, pas d'albums à lui proposer et pas de budget pour en acheter. L'année suivante à Contern, bien prévenu cette fois (vive Internet !), j'ai amené mes albums.

Festival international de B.D. de Contern, 2000


Lorsque j'ai présenté mes albums à Dino Attanasio, il m'a demandé où je les avais trouvés, car lui-même à du mal à se les procurer. Le tampon à l'encre rouge, il s'agit de sa signature en chinois.

Festival international de B.D. de Contern, 2000


Dino et Joanna Attanasio à Contern, 2000 (photo : www.bdcontern.lu)

Quelques mois plus tard à Marly... C'est la première fois que j'achète un livre uniquement destiné aux collectionneurs. Enfin je me comprends ! Un livre numéro et signé. Et lors de la dédicace, j'ai beaucoup parlé avec madame Attanasio, qui m'a offert un ex-libris.

Rencontres de la B.D. de Marly, 2000


Un dessin de Bob Morane. Il faut rappeler que Dino Attanasio, au cours de sa longue carrière, a réalisé des bandes humoristiques et réalistes. Je sais qu'il est beaucoup critiqué, mais les nombreuses fois où je l'ai rencontré, je l'ai toujours trouvé charmant, et j'apprécie ses bandes dessinées. C'est peut-être mon côté pas assez élitiste !

Rencontres de la B.D. de Marly, 2001


Ici, Johnny Goodbye. Un héros que je ne connaissais pas, dont j'ai trouvé un jour cet album chez un bouquiniste. Il faut dire qu'Attanasio n'a jamais rien dit quand il ne signait que des albums d'occasion, qui avaient quinze ans d'âge ou plus. Johnny Goodbye est un personnage créé pour les lecteurs néerlandais, lorsque Dino Attanasio a cessé de travailler pour le journal Tintin.

Rencontres de la B.D. de Marly, 2002


Un album très sympathique, composé d'interviews dessinées d'auteurs de BD. La première est consacrée à E.P. Jacobs, représenté sur cette dédicace. J'ai demandé à madame Attanasio de signer également le dessin, cela m'amusait, car elle est toujours présente aux côtés de son mari lors des séances de dédicaces. Et je la trouve sympathique, malgré tout ce que certains ont pu raconter sur elle.

Rencontres de la B.D. de Marly, 2002


Après toutes les dédicaces ci-dessus, je n'ai plus rencontré Attanasio pendant des années... En 2005, il a eu 80 ans. En 2008, j'ai été content de le retrouver à Lexy. Entretemps, j'ai déniché un album de Modeste et Pompon (pas si simple à trouver), et j'ai eu droit à une dédicace qui me manquait : Pompon !

Festival EuroBD de Lexy, 2008


Toujours en 2008 à Lexy, je n'ai pas pu résister et j'ai acquis ce gros livre retraçant la longue carrière de Dino Attanasio. Eh oui, les années passent mais je ne deviens pas raisonnable ! Mais tant pis, j'assume, ça me plait ! Trois personnages sur la dédicace, pas moins. L'un des co-auteurs du livre, Denis Coulon, était également présent (voir ci-dessous)

 
Denis COULON

Festival EuroBD de Lexy, 2008


Retour